Historique

La Chorale Yellow Door, (initialement appelée Yellow Door Tabernacle Choir) a été fondée en 1983 par un groupe de quinze amateurs de musique qui cherchaient à développer leurs talents musicaux d'une manière plus rigoureuse qu'en chantant sporadiquement en chœur autour d'une table de cuisine. Depuis ses débuts dans le sous-sol du Café Yellow Door, dans le quartier de l'Université McGill (un des cafés les plus anciens au Canada) et sous la direction inspirée de Linda Morrison, le nombre des membres a rapidement doublé et les concerts ont attiré un public sans cesse croissant et fidèle.

Dans les premières années, les répétitions avaient lieu dans les maisons des membres, une tradition qui à l'occasion se perpétue, mais à la fin des années 80, la salle Channing Hall de l'Église Unitarienne devient le foyer non-officiel de la chorale. En 1997, la chorale déménage et s'établit dans le tout nouvel édifice de l'Église Unitarienne, au coin de Maisonneuve et Claremont, près du métro Vendôme. Aujourd'hui encore, la chorale y répète et s'y représente.

Linda Morrison a quitté la chorale en 1997. L'année suivante, trois directeurs de chorale invités ont pris part tour à tour à la direction de la chorale, nommément, Paul Keenan, Ari Snyder et Mary-Jane Puiu. En 1998, Eleanor Stubley devient directrice de chorale attitrée et le restera pendant 16 ans, période pendant laquelle la Chorale Yellow Door a évolué, s'est agrandie, a acquis une notoriété certaine à Montréal, tout en restant fidèle à la diversité des musiques du monde et des langues. De nombreuses chansons ont été commandées spécialement pour la chorale, et beaucoup des pièces folkloriques internationales ont été arrangées par des compositeurs bien connus dans leur pays d'origine.

©2016 Yellow Door Choir